Aller au contenu. | Aller à la navigation

Organisation pour le Développement
avec des Nouvelles Solidarités
Accueil Soutenez-nous Pour soutenir davantage Appel de Saint Augustin

Appel de Saint Augustin

Cet appel à la solidarité n’est pas nouveau : nous pouvons écouter Saint Augustin (354-430) né en Afrique du Nord, converti au christianisme en 386, ordonné évêque d’Hippone en 395, dans un de ses sermons. Il est possible de transposer la bonne chère, si nous sentons un appel intérieur, à d’autres biens auxquels nous sommes attachés…

 

"Ton superflu doit être le nécessaire du pauvre. « Eh quoi, m’objectes-tu, moi j’aime la bonne chère, j’aime les mets raffinés ». Et le pauvre, de quoi se nourrit-il? D’aliments grossiers. Tu me diras que les mets raffinés flattent plus agréablement ton palais. Le manque d’appétit t’empêche de manger? C’est que tu ne connais pas la saveur d’un aliment assaisonné par la faim.

 

Nourris-toi d’aliments couteux et raffinés, puisque telle est ton habitude, puisque tu ne peux agir autrement, puisque tu ne pourrais changer de régime sans te rendre malade. On te l’accorde ; jouis du superflu, mais donne au pauvre le nécessaire ; profite de ce qui est raffiné, mais donne au pauvre ce qui est commun.

 

Le pauvre attend que tu lui ouvres cette main qui a été façonnée à l’égale de la sienne.

 

La main de Dieu vous a façonné pareillement. Elle a ouvert devant vous une même voie qui est la vie ; vous êtes des compagnons de voyage qui suivent la même route. Le pauvre n’a rien à porter ; toi, au contraire, tu es trop chargé. Passe lui donc ce que tu as ; par là, tu le nourriras et en même temps tu allègeras ton fardeau."

 

AUGUSTIN (Sermons – extrait)