Aller au contenu. | Aller à la navigation

Organisation pour le Développement
avec des Nouvelles Solidarités
Accueil Soutenez-nous Comment soutenir : prier Le visiteur attendu

Le visiteur attendu

Trois petits coups à la porte. L'instant est suspendu à la décision d'ouvrir la porte...

Prenons le temps de nous installer, à l’aise, présent, attentif, détendu…

 

Rencontre, fraternité, accueil… Des mots qui résonnent…

peut-être avec identité, relation, distance, découverte, ouverture, crainte…

En fait, des mots qui nous racontent une histoire de portes à ouvrir, de seuil à franchir ou pas…

 

Laissons encore résonner… avec ce texte, cette petite phrase du livre de l’Apocalypse :

« Voici, je me tiens à la porte et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui et je dînerai avec lui, et lui avec moi. » 

 

Pour nous aider dans cette résonnance, un tableau

 

 

Que nous donne à voir ce tableau d’Arcabas, intitulé « le visiteur attendu » ? 

 

Cf. ppt Diapo  1

 

Une maison, 2 personnages, un dedans et l’autre dehors.

 

Celui de dedans est assis, bras croisés reposant sur une table invisible. Il occupe presque tout l’espace de la maison… Son espace c’est sa maison, sa maison c’est lui… Il ne pourrait d’ailleurs se lever…  A la fois à l’étroit et enserré, il parait aussi pourtant bien-dans-sa-bulle, protégé…

On dirait que l’instant précédant cette scène, il avait la tête posée sur ses avant bras, comme quelqu’un qui pleure… ou comme les enfants qui se concentrent, qui se recueillent.

Une bougie allumée témoigne de l’attente de quelque chose dans cet espace clos… Déjà pourtant une présence discrète est signifiée : le siège où le personnage repose est marqué de la croix. Cette même croix sert aussi de cheminée, de respiration à la maison… ou peut-être d’appel d’air ?

 

D’ailleurs la nouveauté arrive de l’extérieur, de l’autre côté de la porte fermée.

Un autre personnage se tient sur le seuil, debout, encore dans l’élan de son arrivée. Aux couleurs de feu et de lumière, il rayonne. La lumière vient d’ailleurs de l’intérieur de son être, elle rend transparent son vêtement et éclaire toute cette partie du tableau… Il tient en main un rouleau, messager qui vient de la part de quelqu’un d’autre… Il a l’allure d’un ange d’ailleurs (« angelos » - messager), avec des ailes qu’il a bien du mal à replier et qui flottent encore au vent.

Il est de même hauteur que la maison. Son regard est clair et va par-delà et par-dessus la porte.

Encore dans l’élan de son arrivée, il frappe aussitôt à la porte... non pas à coup de poing, mais d’un doigt replié. Trois coups… qui se prolongent par 3 points bien délimités et d’un rouge-feu qui dit la densité du signal… Trois petits points qui entrent discrètement et directement dans la maison… : « ya quelqu’un dedans ? … »

 

A l’intérieur le personnage semble relever la tête, le cœur aussi, ou l’entendement : son œil double signifie qu’il entrevoit déjà autre chose… que s’éveille le désir de son cœur… que l’attente qu’il nourrissait trouve écho dans ces 3 petits coups à la porte… Serait-ce l’arrivée d’une bonne nouvelle ?... celle dont sa vie a besoin ?...

 

Trois petits coups à la porte… comme au théâtre avant le lever de rideau. Comme trois points de suspension… l’instant est suspendu… suspendu à la décision d’ouvrir la porte…

 

Mettre un peu de musique pour intérioriser ce qui se donne à voir.

 

 

Maintenant, continuer à laisser résonner tout cela personnellement… à l’aide de quelques pistes,

Et pour chacune, prendre un temps de silence pour se projeter et écrire ce qui vient.

 

Diapo 2

1ère situation : Je suis le personnage à l’intérieur de la maison. Si je le souhaite, je peux même me mettre dans sa position, les deux bras croisés sur la table…

  • Dans quel état intérieur je me trouve aujourd’hui, dans cette période… ?
  • Quelles attentes m’habitent ? quelles aspirations, désirs ? de quoi ai-je besoin ? qu’est-ce que j’attends ?
  • Et si quelqu’un vient frapper à ma porte… : qui serait-il ? quel message, quelle bonne nouvelle je voudrais qu’il m’apporte ?
  • Alors, aux trois petits coups à la porte de ma maison, comment vais-je réagir ?

 

Mettre un peu de musique de fond.

 

 

Diapo 3

2° situation : le personnage de l’intérieur, c’est l’ensemble de la communauté éducative de mon établissement, moi compris… Elle est dans un moment de pause, bras croisés sur la table…

  • Dans quel état se trouve mon établissement aujourd’hui, dans cette période… ?
  • Quelles attentes, aspirations, désirs nous habitent ? de quoi avons-nous besoin ? qu’attendons-nous ?
  • Qui sont ceux qui frappent à la porte de l’établissement… qu’apportent-ils comme message ? de qui souhaiterions-nous avoir la visite ? quelle bonne nouvelle aimerions-nous recevoir ?

 

Mettre un peu de musique pendant que je note ce qui vient.

 

 

« du livre de l’Apocalypse »

Diapo 4 les 2 premières images

 « Voici, je me tiens à la porte et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui et je dînerai avec lui, et lui avec moi. »

Diapo 4 les autres images

 

 

Je me lève pour signifier que j’arrive avec tout cela… et je le dépose, et je l’ouvre …

 

Alors ensemble, rassemblant tout ce dont chacun est porteur, nous pouvons nous confier les uns les autres à notre Père et lui confier la suite de la Rencontre en disant :

Je me confie à Dieu, Notre Père

 

Notre-Père

 

Oraison : comme un ami parle à son ami,....

 

 

 

Si vous voulez charger le ppt, télécharger en cliquant ici