Aller au contenu. | Aller à la navigation

Organisation pour le Développement
avec des Nouvelles Solidarités
Accueil Qui sommes-nous ? Editorial 8

Editorial 8

Deux phares pour éclairer la traversée de notre année. Le premier phare, a été planté par le Pape François dans son exhortation apostolique, la JOIE de l’EVANGILE qui continue à nous apporter sa forte lumière Le second, pour baliser l’océan, est planté cette fois par l’Union Européenne avec l'établissement pour 2015 d'une "année européenne pour le développement"
  •  Le premier phare, a été planté par le Pape François dans son exhortation apostolique, la JOIE de l’EVANGILE qui continue à nous apporter sa forte lumière :

« Non à une économie de l’exclusion et de la disparité sociale !... Non à une économie de l’exclusion !... Non à la nouvelle idolâtrie de l’argent ! » (EG 53-55-57 etc…) Développant une « mondialisation de l’indifférence », deviendrions-nous incapables d’éprouver de la compassion devant le cri de douleur des autres ? Dans une société de l’information « qui nous sature sans discernement de données », ne serions-nous pas conduits à « une terrible superficialité » au moment d’aborder les difficiles questions morales qui se posent ?

Refus vigoureux, questions sans détour, qu’il nous faut accueillir à plein cœur avec une humble lucidité.

Et le Pape de pointer avec son évangélique perspicacité la véritable cause des tempêtes actuelles dans notre société : une crise anthropologique profonde  « la négation du primat de l’être humain ». (EG 55) En conséquence, précise-t-il, « une éducation qui enseigne à penser de manière critique et qui offre un parcours de maturation dans les valeurs, est devenue nécessaire »  (EG 64.) Quel réalisme ! Quel réconfort et quelle joie pour tous ceux qui portent vocation d’éducateurs ! Quelle invitation à l’audace et à un dévouement plein d’espérance !

Oui, accueillons la supplique de François : « Ne nous laissons pas voler la force missionnaire ! » (EG 109)

 

  • Une rentrée pour se préparer à vivre l’année 2015, « Année européenne du Développement »

Et voici un deuxième phare pour baliser l’océan, planté cette fois par l’Union Européenne :
l'établissement pour 2015 d'une "année européenne pour le développement", voté par les députés européens le 2 avril dernier.

Chaque année, en effet, l'Union Européenne choisit un thème pour donner plus de visibilité à certaines de ses actions et sensibiliser les citoyens européens ; mais c'est la première fois qu'une année européenne est dédiée à une politique extérieure à l'Union. Le rapporteur du texte insiste sur l'importance accordée à la dignité de chaque être humain, combat qui ne s'arrête pas aux frontières de notre continent. La devise choisie  "notre monde, notre dignité, notre futur" veut refléter la force de cet engagement.

Dans cette perspective, le commissaire de Développement, Andris Piebalgs, a déclaré que l'Année Européenne offrira "une opportunité sans égale [...] pour montrer notre engagement ferme pour l'éradication de la pauvreté dans le monde, et pour informer comment chaque euro d’aide apporte une différence dans les vies de nombreuses personnes, dans les pays les plus pauvres du monde."                      

Voici de quoi confirmer nos orientations et renouveler nos énergies pour nous, les différentes ODNs : continuons à nous mobiliser pour apporter notre contribution aux projets publiés sur ce site. Tous se situent dans des pays d’extrême pauvreté, cette « extrême pauvreté » qui réduit à l’impuissance, à l’invisibilité et au silence les personnes qui la subissent durablement, jusqu’à ruiner  leurs efforts pour en sortir….

Oui, accueillons à nouveau la conviction de notre Pape : « Nous les chrétiens, nous insistons sur la proposition de reconnaître l’autre, de soigner les blessures, de construire des ponts, de resserrer les relations et de nous aider à porter les fardeaux les uns des autres » (EG 67).