Aller au contenu. | Aller à la navigation

Organisation pour le Développement
avec des Nouvelles Solidarités
Accueil Etincelle, Feu, Flamme, Lumière,...
Inscrivez-vous à la newsletter
Actualités | Toute l'actualité | Abonnez-vous au flux rss

Etincelle, Feu, Flamme, Lumière,...

Oui, vous êtes pour le monde une flamme drue: qu'elle surabonde et soit bien en vue comme le phare dans la tempête ou une torche dans la nuit pour éclairer le chemin et soigner la vie.
Etincelle, Feu, Flamme, Lumière,...

ce 15 mai 2013

Nous pensons souvent que le monde est dans la nuit mais nous ne laissons pas nos cœurs gagnés par les marées noires des mauvaises nouvelles.

Le 15 mai 2013, nous avons fêté Sainte Jeanne de Lestonnac. Toute sa vie, elle a veillé « à ne pas laisser éteindre la flamme que l’Esprit Saint a allumé sensiblement dans son cœur ».

 

Dans son sillage, ce même jour,

 

A Lyon, les 14 établissements de France ont fondé le nouveau réseau éducatif de la Compagnie de Marie Notre Dame, pour unir leurs forces au service des jeunes.

 

A Pescara en Italie, l’Institut Notre Dame a célébré la création d’ODNs Italia (Organizzazione Di Nuove Solidarietà) avec les lumières de la solidarité et 4 grosses bougies représentant la lumière de la Paix, la lumière de l’Amour, la lumière de la Foi et la lumière de l’Espérance qui, elle, continue toujours de briller!

 

A Narbonne, tout l’établissement s’est mobilisé pour connaitre les enfants du bidonville de Nueva Vida au Nicaragua, les aider à aller à l’Ecole de Las Redes de Solidaridad et à déjeuner sur place (leur seul repas de la journée). A la fin de la rencontre des 4ème – 3ème,  4 jeunes sont venues parler avec l’intervenante pour demander « comment peut-on faire un don ? »

 

Si nous regardons bien, nous voyons des hommes et des femmes, des jeunes aussi, qui savent ouvrir les yeux, ouvrir les mains et prêter leurs voix à ceux qui souffrent. Ces hommes et ces femmes, ces jeunes, font grandir la flamme qui est dans leur cœur.

 

Oui, vous êtes pour le monde, une flamme drue

qu’elle surabonde et soit bien en vue

comme le phare dans la tempête ou une torche dans la nuit

pour éclairer le chemin et soigner la vie.

d’après Alain Lerbret dans son poème évangélique.