Aller au contenu. | Aller à la navigation

Organisation pour le Développement
avec des Nouvelles Solidarités
Accueil Pour que les enfants et les jeunes de la région de Bedou, en Haïti, prennent le chemin de l’école...
Inscrivez-vous à la newsletter
Actualités | Toute l'actualité | Abonnez-vous au flux rss

Pour que les enfants et les jeunes de la région de Bedou, en Haïti, prennent le chemin de l’école...

Aidons des enfants et des jeunes à prendre le chemin de l’Ecole en particulier ceux de la région de Bedou en Haïti, à l’Ecole Ignace de Loyola

Pour que les enfants et les jeunes de la région de Bedou en Haïti prennent le chemin de l’école

 

à l’Ecole Ignace de Loyola du Réseau « Foi et Joie » , qui est la nouvelle mission de la Compagnie de Marie Notre Dame

 

- Pour que les enfants soient accueillis tous les jours de classe
- Pour qu’ils aient des livres, au moins 1 pour 3
- Pour qu’ils puissent manger les jours de classe, le riz et le blé préparés avec des condiments (les pâtes sont pour les jours de fête) : c’est pour beaucoup le seul repas de la journée

 

 

Il faut demander aux parents des scolarités qui incluent un minimum de maintenance des bâtiments, l’entretien de l’énergie solaire,

soit par élève: 

- en préscolaire:                                                                            84€,
- en classes fondamentales, en primaire:                                         98€
-  "       "              "           , en collège :                                        112€                 
- en secondaire                                                                            140€
- en classes spéciales de mise à niveau pour des enfants en centre:   28€

 

Il faut donc trouver chaque année 51 660 €.

 

On demande aux parents de payer les frais de scolarité. L’assistanat complet n’est pas une bonne chose. Et les enfants apportent des participations de l’ordre de 50 centimes, (l’unité de monnaie est la gourde) pour ne pas être renvoyés…. !!!

Haïti est un des pays le plus pauvre de notre planète et la mémoire de l’esclavage est vive ! On entend encore aujourd’hui, « Qui nous aide ? les Noirs nous ont vendus et les Blancs nous ont achetés ! Et l’histoire de leur drapeau est intéressante !
Et en plus, il est confronté fréquemment aux ouragans !

Il est urgent de penser à ces familles de la grande famille des élèves du Réseau éducatif international de la Compagnie de Marie Notre Dame

 

La classe de seconde a été ouverte cette année avec 40 jeunes.

Une classe de rhétorique sera créée à cette rentrée et l’an prochain la classe de Philosophie...

...et cela, en sachant que les constructions sont inachevées…

 

 

Les primaires du Réseau vont vivre un cross solidaire pour apporter leur concours à ce défi, les collégiens et les lycées vont-ils être touchés par le témoignage d’Agnès qui a passé 1 mois de ses vacances à Bedou.

Et les parents ? S’ils portaient avec nous le projet de finir les constructions de l’Etablissement ?

 

La photo de la cuisine nous montre l’abime qui nous sépare.

 

 

 

Si nous pouvons bouger pour eux, enfants, jeunes, et parents d’élèves du Réseau Educatif de la Compagnie de Marie Notre Dame… en leur donnant davantage de moyens pour leur avenir !