Aller au contenu. | Aller à la navigation

Organisation pour le Développement
avec des Nouvelles Solidarités
Accueil Actions & Projets Projets Les enfants de la rue de la ville de Sandino près de Managua, la capitale du Nicaragua, de 5 à 14 ans

Les enfants de la rue de la ville de Sandino près de Managua, la capitale du Nicaragua, de 5 à 14 ans

sont accueillis au centre OTLIYOLOC pour des activités d’apprentissage, de socialisation, de détente avec l’aide d’un groupe de jeunes, élèves de l’établissement Saint François Xavier (établissement de Fe y Alegria)

Le centre veut être un lieu d’accueil de ces enfants de la rue, pour développer leurs capacités intellectuelles, affectives et sociales.

Il soutient leur scolarisation et cherche à prévenir l’abandon car ils sont laissés sans soin par leurs familles, dans un quartier où règne la violence ! Ils sont 42 dont 22 filles


Actuellement, à Sandino, 74% des foyers ont un niveau élevé de pauvreté : moins de 2 dollars par jour. La raison principale est l’absence d’un gouvernement qui développe l’économie locale.

Il y a peu d’emplois et chacun va à Managua pour la vente ambulante, la vente de tortillas, la conduite de charrettes, le tri des ordures dans les décharges, … Et il y un pourcentage important d’enfants qui travaillent même dans des activités à risque.


Une famille de 6 personnes a des besoins estimés à 2,5 $ par personne et par jour. Le salaire minimum moyen est de 0,85 $. La banque mondiale estime qu’il faut 3 salaires pour subvenir aux besoins essentiels d’une famille. La plupart de la population est en situation de haute pauvreté chronique !

 

Le centre OTLIYOLOC est animé par une équipe coordonnatrice et un groupe de 10 jeunes de 16 à 18 ans, élèves de l’établissement Saint François Xavier, engagés dans un service pendant leur temps libre, sachant que Sandino ne propose aucun espace pour occuper les temps libres !

Ces jeunes s’éduquent en éduquant ! Ils suivent des ateliers pour être attentifs à chaque personne dans un groupe, pour planifier les activités qui améliorent les connaissances de base scolaires et connaitre les techniques pour l’éducation des enfants, apprendre en jouant, développer la créativité,….

 

 

Le groupe se réunit régulièrement pour préparer, réfléchir, évaluer et programmer les nouvelles actions. « Nous croyons en notre manière de faire, éducative comme un processus. Elle s’adapte aux besoins des enfants. … ».

 

Le centre a mis en place une bibliothèque et une ludothèque, mais il ne dispose pas de matériel informatique. Dans la demande d’aide, figure l’achat d’un ordinateur et d’une imprimante.


Est préparée et célébrée la fête de l’enfant qui est un grand moment. Et les jeunes participent chaque année à un spectacle culturel.