Aller au contenu. | Aller à la navigation

Organisation pour le Développement
avec des Nouvelles Solidarités
Accueil Actions & Projets Projets En 2015, dans des lieux où la vie est difficile, on compte sur notre solidarité

En 2015, dans des lieux où la vie est difficile, on compte sur notre solidarité

Grâce à vous c'est trois projets qui ont vu le jour cette année. Au Paraguay, au Nicaragua ou en Argentine, l'association a aidé les populations les plus pauvre.

Apiculture et élevage au nord de l'Argentine

Des familles des petits producteurs à San Martin, à Posta Cambio Salazar et à Fortin Lugones se sont regroupées dans une association pour obtenir une sécurité alimentaire de base. On développe l’élevage et l’apiculture en veillant à une diversité techniquement possible, économiquement viable, écologiquement durable et socialement juste, avec des leaders très compétents et engagés malgré des conditions climatiques

en savoir plus

Apprendre à peindre avec les autres au Paraguay

A Asunción au Paraguay, pour éveiller une conscience de citoyen et améliorer le vivre ensemble, des ateliers de peinture et d’expression corporelle sont ouverts chaque semaine pour les enfants et les adolescents du quartier. Les techniques utilisées développent particulièrement les capacités à vivre en groupe, à se respecter, à prendre confiance en soi et dans l’autre….

en savoir plus

Insertion par le travail au Nicaragua

Au Nicaragua dans la ville de Sandino, on cherche à unir des efforts pour l’insertion par le travail au niveau municipal, en impliquant les autorités et des organisations locales: une chance pour les jeunes de Nueva Vida, ce quartier sans infrastructures, habité encore par les familles évacuées de Managua en 1998, suite au passage de l’ouragan Mitch !

en savoir plus

 

Cette année encore, l'Afrique est présente autrement que par un projet à soutenir.
Elle nous fait réfléchir à d'autres injustices.

A souligner aujourd'hui

Ce qui est à souligner aujourd'hui, c'est l'initiative de l'Ecole Saint Jean avec les ateliers de San Miguel, situés dans une zone inondable, à Asuncion au Paraguay.

Voici le récit du directeur de l'Ecole : Vincent Cavalier.

Le Carême 2015 a été l’occasion pour les élèves de l’école parisienne de Saint Jean, d’un premier contact avec l’atelier San Miguel qui œuvre à Asunción au Paraguay. Celui-ci travaille auprès de jeunes enfants démunis et l’idée a germé de les mettre en correspondance avec leurs homologues français.


Pour dépasser les difficultés liées à la langue, il avait d’abord été décidé de passer prioritairement par le dessin. Cela a permis que les uns et les autres s’adressent des dessins symboles de ce qu’ils aiment.


L’opération, qui fut une grande réussite humaine, a par ailleurs  beaucoup profité des possibilités qu’offre le numérique. Le projet s’est en effet aussi nourri des précisions que les uns et les autres s’apportaient via le net (photos, vidéo, courrier).


Maintenant les enfants se connaissent mieux qu’avant et sont sensibles à d’autres réalités que la leur; il faut désormais réfléchir aux moyens à mettre en œuvre pour que ces rencontres humaines ne se limitent pas aux temps forts du calendrier liturgique et favoriser de la sorte, de nouvelles formes de solidarités.