Aller au contenu. | Aller à la navigation

Organisation pour le Développement
avec des Nouvelles Solidarités
Accueil Actions & Projets Nouvelles des projets Haïti, une nouvelle présence après l'ouragan - Nouvelle 3
Inscrivez-vous à la newsletter
Navigation
Actualités | Toute l'actualité | Abonnez-vous au flux rss

Haïti, une nouvelle présence après l'ouragan - Nouvelle 3

Lettre d’un écolier haïtien de CM2 :

Ecole Saint Ignace de Loyola
Bédoue – Ounaminthe
HAÏTI

10 octobre 2017

Bonjour ou bonsoir,

C’est avec un cœur rempli de joie que je viens communiquer avec toi qui es en France.

Nous allons parler un peu d’Haïti. Oh, vraiment Ayiti1  est un beau pays pace qu’il est baigné par la mer des Antilles et il y a de très belles plages. Ayiti est doux et tranquille et même si l’on me donnait de l’or et des diamants, je ne le quitterai pas. Il y a beaucoup d’arbres, c’est vrai, mais les habitants avaient l’habitude de couper les arbres et il y a une autre difficulté, les gens aiment jeter les ordures par terre, etc. Je n’aime pas ça et  j’aimeraiss que cela change.

Je vais te dire aussi comment est le chemin de l’école. Pour venir à l’école, le chemin est très dur il passe sur de grosses montagnes et il y a même des trous et des cailloux. Le canal qui est au bord de la route a été mal construit. On a pris tous les moyens possibles pour enlever les pierres, mais c’est impossible et lorsqu’il pleut il y a beaucoup de boue sur le chemin. Nous devons même traverser une rivière pour arriver à l’école. Aussi j’arrive tous les jours en retard à cause de la route, car la route est impraticable et je dois faire 5 kilomètres, d’autres élèves ont à faire jusqu’à 9 kilomètres à pieds.

J’ai un frère et deux sœurs et mes parents sont pauvres aussi ils ont des difficultés pour payer la scolarité et l’uniforme. Je n’ai pas de livres pour suivre les leçons. Et à l’école il n’y a aucun matériel didactique. Mais j’aime mon école et les autres élèves aussi. Tous les enfants de l’école aiment parler à la directrice, Sœur Marie-Rose. L’école commence à sept heures avec la prière suivie de la cérémonie du drapeau où nous chantons l’hymne national suivi de celui de « foi et joie ». Nous terminons ce moment avec la prière de Saint Ignace. L’école se termine pour nous à 1 heure, mais pour le secondaire à 3 heures.

Lorsque je reviens de l’école je salue mes parents, mes frères et sœurs, je me repose un peu, je bois du jus de cerise  et je mange un peu lorsque cela est possible. A l’école on nous donne une assiette de riz ou de blé comme repas. Je fais ensuite les devoirs et avant de me coucher je remercie le Seigneur pour tout ce qu’il a fait pour nous et en me couchant je fais le signe de croix.

Voici quelques nouvelles, mais nous attendons les tiennes. Au revoir,  j’ai été content de parler avec toi.

Calito PIERRE

1: Haïtï en créole